Le Japon va renforcer sa capacité de cueillette d'informations en Afrique

TOKYO, 23 août (Xinhua) — Le ministère japonais de la Défense songe à envoyer des responsables résidents chargés de recueillir des informations militaires en Afrique, afin de renforcer sa capacité de collecte de renseignements dans ces pays, a rapporté l’agence de presse japonaise Kyodo.

Des responsables seront envoyés dans sept pays africains, à savoir l’Algérie, Djibouti, le Maroc, le Nigeria, l’Ethiopie, le Kenya et l’Afrique du Sud, ainsi qu’en Amérique du Sud au Brésil, à partir de l’exercice fiscal 2014 pour obtenir des informations sur le terrorisme et d’autres questions de sécurité, rapporte Kyodo, citant des sources gouvernementales.

Le ministère de la Défense inclura les coûts dans son projet de budget pour l’exercice 2014, indique le reportage, ajoutant que le ministère prévoit également d’augmenter sa présence de personnel dans les pays européens qui ont une influence sur l’Afrique, tels que la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France.

Le programme intervient après la crise d’otage de janvier en Algérie, dans laquelle plusieurs Japonais ont été tués dans le pays d’Afrique du Nord. Un rapport du gouvernement publié en février conclut que l’absence de responsables de la défense à l’ambassade du Japon en Algérie a été en partie responsable de l’incapacité du Japon à recueillir des informations suffisantes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :