lundi 26 septembre 2022

Interpol recherche de meilleurs résultats face aux défis sécuritaires en Afrique

La 25e conférence régionale africaine d’Interpol s’est ouverte mardi à Cotonou, au Bénin, sur divers défis incluant le trafic de drogues et d’êtres humains, le terrorisme et la cybercriminalité en Afrique.

Prévue pour se tenir du 28 au 30 juin, la rencontre de Cotonou regroupe 120 hauts fonctionnaires de la police venant de 29 pays pour examiner comment la coopération entre l’Interpol et les organisations en Afrique pourrait générer de solides résultats.

L’objectif de la conférence est de mettre en évidence les problèmes de criminalité spécifiques et concrets dépassant les frontières nationales qui se posent dans la région, d’élaborer et d’adopter un plan d’action régional ou encore de proposer des solutions sur mesure aux défis criminels et problèmes, et d’obtenir l’engagement de tous les pays membres à coopérer.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique du Bénin, Alassane Seïdou, a présidé l’ouverture de la conférence et a indiqué que l’Afrique était à l’épreuve de beaucoup de défis de sécurité qui empêchent son développement.

Il a souligné que la tenue de la 25e conférence à Cotonou démontrait l’engagement du Bénin à lutter contre la criminalité transnationale organisée, y compris le terrorisme, à travers une coopération régionale et internationale renforcée.

“La conférence décidera des méthodes et stratégies qui permettront aux agents de la police judiciaire de partager les expériences et bonnes pratiques dans la prévention et la lutte contre la criminalité organisée, le terrorisme et la cybercriminalité”, a déclaré de son côté l’inspecteur général de la police béninoise, Soumaïla Allabi Yaya.

Le secrétaire général de l’Interpol, Jürgen Stock, a fait noter que, comme toutes les autres régions, l’Afrique fasait face à des menaces, surtout la cybercriminalité qui s’amplifient, évoluent et se consolident à la faveur de la pandémie.

Laisser un commentaire

économie

L’ONU appelle à la libération des soldats ivoiriens détenus au Mali

Le secrétariat de l'ONU a appelé lundi dans un communiqué à la "libération immédiate" des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis début juillet. Le...

Burkina : quatre morts dont deux militaires dans une attaque à l’est du pays

Deux militaires burkinabè et deux volontaires pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs de l'armée) ont été tués samedi, dans une attaque armée...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
950 votes · 951 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité