« Il revient aux  premiers décideurs politiques que nous sommes de tracer la voie du renouveau », Idriss Deby Itno

« Il revient aux premiers décideurs politiques que nous sommes de tracer la voie du renouveau », Idriss Deby Itno

Cémac – Les travaux de la 14ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) ont pris fin ce dimanche, 24 mars 2019, à N’Djamena. A cette occasion, le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno, a prononcé un discours pour appeler à la poursuite des réformes de la Communauté.   

Idriss Deby Itno s’est félicité avant tout du consensus qui s’est dégagé autour de certaines questions majeures qui conditionnent le futur de Cémac et l’avenir des Etats membres. « Comme nous le savons tous, en dépit des résultats fort encourageants, fruit de la mise en œuvre de nos réformes, l’embellie attendue  n’est pas acquise » reconnait le président tchadien.

C’est pourquoi, la poursuite des réformes et la mise en œuvre optimale  des actes forts qui ont sanctionné  la 14ème conférence des chefs d’Etat de la Cémac  ainsi que les résolutions antérieures  sont une urgence absolue pour l’ensemble des gouvernements, la commission de la Cémac et les différents organes de la Cémac, selon le président Deby.

Dans son discours, il a également relevé que c’est dans un élan de solidarité, de complémentarité, d’unité et d’action que les Etats de la Cémac peuvent tenir le grand pari de la transformation structurelle de leurs économies. Ainsi, les stratégies visant à endiguer  la conjoncture, doivent, à terme, aller au-delà du présent  et s’intégrer dans un schéma dynamique et durable. 

« Il revient aux  premiers décideurs politiques que nous sommes de tracer la voie du renouveau et de redonner espoir et confiance à toute la communauté ainsi qu’à nos partenaires qui accompagnent nos efforts de développement » affirme Idriss Deby Itno. Il ajoute enfin que les peuples  qui  vivent ces dernières années « les affres de la rude crise économique attendent des réalisations tangibles qui améliorent leur quotidien et impactent positivement  leur vie ».

Lire aussi : Cémac : ce qu’il faut retenir du passage de Deby en tant que président en exercice

Laisser un commentaire