“Il n’y a plus de groupes terroristes capables de mener des actions d’envergure dans le Sahel” Commandant de la force Barkhane

“Il n’y a plus de groupes terroristes capables de mener des actions d’envergure dans le Sahel” Commandant de la force Barkhane

Les groupes terroristes installés dans le Sahel africain “ne sont plus capables de mener des actions d’envergure”, leurs permettant de “prendre et de contrôler une ville”, a déclaré mardi à Ouagadougou, le nouveau Commandant de la force Barkhane, basée au Mali, le général de division François-Xavier De Woillemont.

“Dans le Sahel, il n’y a plus de groupes terroristes capables de mener des actions d’envergure. Cela ne veut pas dire que la question est réglée; cela veut dire que les actions des armées du G5 et de Barkhane ont porté leurs fruits”, a expliqué le Commandant de la force Barkhane, à l’issue d’une audience avec le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

“Contrairement à l’impression que l’on peut avoir, les armées du G5 (regroupant le Burkina Faso, le Tchad, la Mauritanie, le Niger et le Mali) et Barkhane ont remporté des succès importants contre les groupes terroristes”, a soutenu le général français.

Selon lui, les terroristes n’ont plus de capacités tactiques. “C’est-à-dire, capacités de prendre et de contrôler une ville. Ils restent dangereux, comme tous les terroristes du monde, mais ils n’ont plus ce qu’on a appelé l’industrialisation du terrorisme notamment dans le Nord-Mali”.

La plupart des pays de la bande sahélienne ont subi des attaques terroristes ces dernières années, obligeant les autorités à accentuer la lutte contre l’insécurité, avec l’aide de la France.

Lancée depuis le 1er août 2014 à la suite des Opérations “Serval” et “Épervier”, Barkhane est une mission menée au Sahel par l’armée française, qui vise à lutter contre les groupes armés djihadistes et Salafistes dans toute la région du Sahel.

Elle s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de forces pré-positionnées dans la région, en partenariat avec les États de la zone. L’opération Barkhane mobilise quelques milliers de soldats français.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :