dimanche 25 septembre 2022

Guinée Equatoriale : deux militaires écopent de 35 et 50 ans de prison pour les explosions de mars

Selon la télévision publique TGVE, deux militaires équato-guinéens ont été condamnés à 35 et 50 ans de prison pour négligences dans les explosions de mars dernier dans un camp militaire qui avaient fait 107 morts et 615 blessés.

D’après la télévision d’état équato-guinéenne, c’est le tribunal militaire de Bata, la capitale économique qui a condamné vendredi à 35 ans de prison le lieutenant-colonel Valentin Nzang Ega et à 50 ans le caporal José Antonio Obama Nsue. Ils sont également condamnés à payer 10 millions de francs CFA à chaque famille des victimes.

Il faut rappeler que le 7 mars 2021, au moins trois explosions avaient ravagé le camp de Nkoa-Toma de Bata et des habitations voisines. Le lieutenant-colonel Nzang Ega, le chef de ce camp abritant des forces spéciales et des gendarmes ainsi que leurs familles, et le soldat Obama Nsue ont été reconnus coupables par le tribunal militaire qui les jugeait à huis-clos d'”homicides, dommages, incendie, négligence, imprudence punissable ayant provoqué des décès”.

C’est respectivement 70 ans de prison contre le caporal et 30 ans contre le lieutenant-colonel que le parquet militaire avait retenu. A noter que les verdicts des tribunaux militaires ne sont pas susceptibles d’appel ni de recours en cassation.

Laisser un commentaire

économie

La miss du 9ème arrondissement de N’Djamena sensibilise les jeunes sur les dangers de l’alcool

La miss du 9eme arrondissement, Dada Tepel Edith, a organisé une conférence débat, ce samedi, à septembre à la Maison des jeunes de Walia....

Burkina : au moins 14 personnes tuées dans le centre-nord

Au moins 14 personnes, dont neuf d'une même famille, ont été tuées mercredi dans une attaque menée par des inconnus armés dans le centre-nord...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité