Gabon : des violences après la mort de l'opposant principal

LIBREVILLE, 12 avril (xinhua) — Des violences ont éclaté dimanche soir à Libreville, capitale gabonaise suite à l’annonce du décès à Yaoundé au Cameroun de l’ opposant radical André Mba Obame, a confié à Xinhua le porte-parole de la présidence de la République Alain Claude Bilie by Nze.

Les manifestants ont incendié les locaux de l’ ambassade du Bénin et ont attaqué l’ ambassade du Nigeria, a précisé M. Bilie by Nze. Des témoins ont vu trois voitures appartenant à des particuliers brulées.

Nommé coordinateur de l’ action gouvernementale après la mort d’ Omar Bongo Ondimba, M. Mba Obame a démissionné et s’ est lancé à la conquête du fauteuil présidentiel. Il était candidat à l’élection présidentielle de 2009 remporté par Ali Bongo Ondimba, fils d’ Omar.

Le docteur en science politique, diplômé de l’Université de Laval et de l’Université Panthéon-Sorbonne, a également revendiqué sa victoire et s’ est auto-proclamé président de la république en janvier 2011. Il a formé dans la foulée un gouvernement parallèle.

Mais la maladie l’a éloigné du pays. En mai 2011, il est opéré d’ un nerf sciatique. Il a passé sa convalescence en France. Dans un dernier baroud d’ honneur, il est revenu au pays et s’ est lancé dans de vives critiques contre Ali Bongo et son gouvernement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :