La France a prit acte des démissions des dirigeants centrafricains

PARIS, 10 janvier (Xinhua) — La France “prend acte” des démissions des dirigeants centrafricains et refuse toute immixtion dans ce processus, a déclaré vendredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal.

“Nous en prenons acte”, a indiqué Romain Nadal lors de son point de presse quotidien, après l’annonce de la démission du président de transition centrafricain Michel Djotodia et du Premier ministre Nicolas Tiangaye.

Interrogé sur ceux qui pourraient les remplacer, il a estimé que c’est un processus qui relève du Conseil national de transition (CNT, Parlement provisoire). C’est de la compétence du CNT et la France ne s’immisce en aucun cas dans ce processus, a-t-il ajouté.

Le président de la République centrafricaine Michel Djotodia, et son Premier ministre Nicolas Tiangaye, ont présenté leur démission, a annoncé vendredi la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) dans un communiqué.

L’annonce intervient au terme d’un sommet de deux jours tenu au Tchad, où les dirigeants régionaux ont demandé aux autorités de transition à Bangui de redoubler d’efforts pour la paix.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :