jeudi 1 décembre 2022

Fiscalité : les pays africains exhortés à numériser la perception des recettes

Des experts fiscaux ont appelé les pays africains à numériser la gestion et la perception des recettes fiscales, alors que les entreprises transfèrent de plus en plus leurs activités en ligne face aux perturbations liées à la COVID-19.

Le commissaire général de l’Office des recettes du Kenya, Githii Mburu, a déclaré que les défis liés à la COVID-19 rendaient désormais obligatoire la numérisation de la collecte des impôts.

“L’environnement commercial s’est transformé plus rapidement grâce aux technologies modernes. La pandémie de COVID-19 a forcé les entreprises à se mettre en ligne, les administrateurs fiscaux doivent donc s’aligner sur ce changement”, a-t-il dit lundi lors de la sixième conférence du Réseau africain de recherche fiscale, qui se tient virtuellement.

William McCluskey, expert en politique fiscale de l’Université de Pretoria, en Afrique du Sud, a pour sa part souligné que la COVID-19 avait créé pour les pays africains des vents contraires économiques dans la gestion des recettes.

“Alors que la COVID-19 ravage de nombreux pays à travers le monde, les propriétés se vident, les propriétaires réduisent les loyers et les entreprises ne gagnent pas beaucoup d’argent, ce qui entraîne une faible perception des impôts”, a déclaré M. McCluskey, ajoutant que la numérisation de la gestion fiscale aiderait les gouvernements à percevoir davantage de recettes.

La secrétaire du gouvernement kényan pour les Terres, Farida Karoney, a estimé que pour son pays, l’un des domaines où la numérisation a permis de stimuler la perception et la gestion des impôts était le secteur de l’immobilier.

“Le Kenya a numérisé son système de gestion foncière, ce qui a permis d’augmenter les recettes provenant des taux fonciers et des droits de timbre, car le gouvernement sait où se trouve chaque propriété”, a-t-elle noté.

Laisser un commentaire

économie

Boko Haram : après 13 ans, les dégâts et les projections

Depuis environ 13 ans, la secte Boko Haram ne cesse de faire parler d’elle dans le bassin du lac Tchad, causant des dégâts énormes...

L’hydrogène vert produit en Afrique pourrait être parmi les plus compétitifs au monde (rapport)

Les facteurs de capacité élevés dont dispose le continent en matière d'énergies renouvelables devraient lui permettre de produire de l’hydrogène vert à des coûts...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1031 votes · 1032 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité