FESPACO 2017 : Un prix pour honorer la mémoire de Thomas Sankara

Pour la deuxième fois, depuis 2015, la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs va décerner le prix Thomas Sankara au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Ce prix d’une valeur de 3 millions de FCFA récompensera un film dans la catégorie court métrage, a-t-on appris des initiateurs. “La mémoire doit être notre anneau de fer, nous ne voulons rien oublier”, a dit Balufu Bakupa-Kanyinda, l’un des porteurs du projet. “Nous ne cherchons pas un film révolutionnaire. Le cinéma est déjà un acte révolutionnaire. Nous ne cherchons pas un film engagé. Faire un film en Afrique, c’est déjà un acte d’engagement et de résistance”, a-t-il ajouté.

Thomas Sankara, “père de la révolution” burkinabè, et douze de ses compagnons ont été assassiné en octobre 1987 lors d’un coup d’Etat qui portera au pouvoir Blaise Compaoré, qui sera à son tour chassé du pouvoir en 2014 par un soulèvement populaire.

Avec Xinhua

Un commentaire

  1. Ahmat
    26 février 2017 at 21 h 50 min Répondre

    Nous allons prépa rer le orix Brahim Abatcha

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :