Fact-cheking : Deby menace Kabila pour la sauvegarde du Lac Tchad vrai ou faux ?

Fact-cheking : Deby menace Kabila pour la sauvegarde du Lac Tchad vrai ou faux ?

C’est en substance l’essentiel de la rumeur qui enflamme les réseaux sociaux depuis quelques jours. Le Président Idriss Deby Itno aurait menacé son homologue congolais Joseph Kabila en ces termes : « Si la #RDC refuse de nous donner de l’eau, nous allons la prendre de n’importe quelle manière ». La menace aurait été proférée par rapport à un vieux projet de la CBLT (Commission du bassin du lac Tchad) pour renflouer le lit du lac Tchad par les eaux du fleuve Congo.

“Transaqua” c’est le nom du projet, élaborer dans les années 80 pour éviter la disparition du Lac Tchad. Il consiste à remplir le lac en creusant un canal de 2,600 km de la République démocratique du Congo (RDC) en passant la Centrafrique, jusqu’au lac Tchad.

Cette déclaration qui déchaine les passions aurait été faite sur RFI, laisse entendre plusieurs voix sur les  réseaux sociaux dans le milieu congolais. Sans au préalable prendre le soin de vérifier la véracité de la déclaration, les gens s’adonnent à du “Tchad & Deby bashing”. Vérification faite, le Président n’a pas tenu tels propos, chez RFI ils ne souviennent pas d’une telle déclaration et ne savent pas de ou ça vient. La dernière prise de parole du Président sur leur antenne remonterait à la clôture du Forum National Inclusif. Mais, le silence des services autorisés à savoir le ministère de la Communication porte-parole du gouvernement, le ministère des Affaires étrangères, la Présidence et la CBLT (Commission du bassin du lac Tchad), interroge. Ce silence laisse place aux spéculations et commentaires de tout acabit.

 

Ces attaques ont fait réagir quelques compatriotes pour défendre l’honneur du bleu jaune rouge. Chose rare, les plus critique sont venus à la rescousse.

Ce n’est pas la première fois que le Tchad fait les frais de l’intox ou Hoax, il vous souviendra l’épisode de l’appel à l’abandon du Franc CFA ou encore de la fermeture de l’ambassade des USA, etc. À chaque tentative d’intox, c’est le silence radio, jusqu’au pourrissement, un jour en négligeant la chose on finira par créer un incident diplomatique.

6 Commentaires

  1. ARSENE NDIGUEYANOUBA
    9 avril 2018 at 12 h 08 min Répondre

    Je doutes fort de cette information officieuse que je la qualifierais d’une “diffamation terrorisme”. Mon président ne peut tenir un tel propos en ce moment où il est engagé à instaurer la paix dans la sous région ! J’invite si nécessaire,le gouvernement à démentir et mettre la lumière sur ces rumeurs et punir les auteurs conformément aux lois de la République Tchadienne !

  2. kelsis
    9 avril 2018 at 21 h 14 min Répondre

    et c’est vrai que le lac tchad se trouve sur le territoire tchadien mais elle appartient a l’A

  3. oumar
    13 avril 2018 at 16 h 31 min Répondre

    Ce propos prêté à Deby est un alibi pour mettre en mal les bonnes relations entre le Tchad et la RDC. Le Tchad n’est pas l’Egypte qui envisageait de remplir le barrage d’Assouan par la force si l’Ethiopie refusait de laisser couler les eaux du Nil. La RDC est un grand réservoir d’eau en Afrique. Alimenter le lac Tchad d’eau à travers le fleuve “oubangui” est une question de bon sens et de solidarité entre les peuples de l’Afrique Centrale. Cependant, si la survie de quelques vie ( 40 millions de vies qui dépendent de ce Lac) nécessite un sursaut national, le Tchad prendra sa part de responsabilité sachant qu’il n’est pas un petit pays.

  4. Amane Issac Azina
    13 avril 2018 at 17 h 10 min Répondre

    Il faut être singlé pour s’inquiéter de telles âneries… Idriss Deby Itno(Président de la République du Tchad et ancien Président de l’UA),mon père, est un homme qui œuvre inlassablement pour une paix durable en Afrique.
    Arrêtez de dénigrer l’homme qui a tout donné pour ce continent. Peu importe ce que vont penser les détracteurs de pays du Toumaï.
    Le Tchad et la RDC sont deux pays frères liés par l’histoire et IDI et JK partagent les mêmes aspirations et les mêmes rêves pour un Afrique fort, Debout et stable. …arrêtez…. s’il vous plaît.

  5. monama
    25 avril 2018 at 21 h 27 min Répondre

    je pense qu’il y a d’autres alternatives pour sauver le lac Tchad. il faut même penser à un transfert de l’au de l’ ubangui. on ne peut pas résoudre un problème pour en créer un autre.

  6. shungu
    26 avril 2018 at 22 h 36 min Répondre

    Les congolais et les tchadiens sont 2 peuples freres
    toutesfois,aucun pays africains(y compris le tchad)
    ne pourra prendre de force de l’eau en rdc,au contraire
    ils risquent de retrouver des militaires congolais dans
    leur territoire,en effet, depuis plus de 20 années maintenant
    ce peuple a pris gout à la guerre.A bon attendeur…

Laisser un commentaire