Des experts alertent sur les menaces de désertification en Afrique subsaharienne

DAKAR, 4 mars (Xinhua) — Des experts africains et internationaux ont alerté lundi à Dakar sur les conséquences de la désertification qui “affecte environ 2/3 des terres arables” en Afrique subsaharienne.

La désertification constitue ainsi “une sérieuse menace sur les ressources agricoles pastorales et forestières” et entraîne “un véritable mouvement migratoire des populations”, ont souligné les experts qui prennent part aux travaux d’un atelier sur l’ élaboration de la stratégie de la gestion durable des terres au Sénégal.

“La dégradation des terres a un grand impact au niveau des populations et de la gestion des ressources naturelles, au niveau de la production agricole”, a fait savoir Sven Walter, coordonnateur de programme Afrique de l’Ouest et du Centre du mécanisme de la Convention des Nations sur la Lutte Contre la Désertification.

“Globalement, en Afrique subsaharienne, le phénomène affecte environ 2/3 des terres arables”, a pour sa part, indiqué Samba Sow, responsable de la gestion durable des terres de l’Institut national de pédologie du Sénégal.

“Et cela a pour conséquence une perte de la productivité des terres, une paupérisation des populations qui vivent pour l’ essentiel des produits de la terre. Cette dégradation des terres entraîne le déplacement massif des populations et des conflits liés à la terre. Quand, la terre se fait rare, cela engendre des conflits sociaux”, a conclu M. Sow.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :