mercredi 10 août 2022

Ephéméride : août 1960, le mois des indépendances africaines

Une grande partie des colonies africaines, surtout celles sous domination de la France, a accédé à l’indépendance pendant le mois d’août 1960.

Le mois d’août a été un véritable mois des indépendances. Le Bénin ouvre la série. Le pays devient indépendant le 1er août 1960. Ce pays, marqué par une grande histoire avec des royaumes comme celui de Bariba, de Yoruba, d’Aja-Ewé, a été sous domination française dès les années 1850. Le Bénin est aussi connu, surtout, sur le nom de « Dahomey ». Deux jours plus tard, le Niger accède aussi à l’indépendance le 03 août 1960. Sous le nom de « Haute-Volta », le Burkina Faso, accède, à son tour, à la souveraineté internationale le 05 août 1960. Il est suivi, successivement, de la Côte d’Ivoire, le 07 août 1960, du Tchad le 11 août 1960, de la République centrafricaine (RCA), le 13 août 1960, de la République du Congo, le 15 août 1960 et du Gabon, le 17 août 1960.

1960 a été l’année de l’indépendance de beaucoup des Etats africains. Mais, malgré la souveraineté internationale, ces jeunes Etats ont rencontré d’énormes problèmes sur les plans politique, économique, social et culturel. L’on parle souvent des problèmes de l’Afrique après l’indépendance.

D’imminents auteurs, écrivains et historiens ont décortiqué ces problèmes. En effet, après l’indépendance, les jeunes Etats africains ont fait face, à la gestion du pouvoir. Entre eux, les Etats africains ont disputé des frontières héritées de la colonisation. Il y a eu des conflits de sécession. Pour les frontières, on peut citer, les cas de continental Tunisie-Libye (1982), affaire Guinée-Bissau-Sénégal (1984), affaire Burkina Faso-Mali (1986), affaire Libye-Tchad (1973-1994), affaire Cameroun-Nigeria (1991) et affaire Botswana-Namibie (1995). Ces conflits ont été résolus par la Cour internationale de justice (CIJ). D’autres différends ont opposé des Etats.

Après les indépendances, l’Afrique a fait face aussi à des guerres de pouvoir, des rébellions, des coups d’Etat. Des crises économiques marquées par des famines, la sécheresse, la pauvreté. Ces crises ont accentué des crises sociales. Les enfants sont moins scolarisés. Les infrastructures manquent. Pas d’hôpitaux et établissements scolaires pour suivre l’explosion démographique. L’Afrique a fait face à la propagation des fléaux, de maladies telles que la dengue, la fièvre jaune ou le paludisme. L’agriculture, bien que principale source des revenus, reste dépendante de la saison des pluies et parfois des ennemis de cultures ruinent les récoltes.

Plus de 60 ans après les indépendances, les Etats africains ne sont pas encore sortis du sous-développement. Beaucoup sont encore dans l’apprentissage démocratique. Les coups d’Etat n’ont pas cessé. Quelques pays sont encore en période de transition à cause du changement des pouvoirs par les armes.

Laisser un commentaire

économie

La Russie livre de nouveaux équipements militaires au Mali

Le Mali a réceptionné mardi de nouveaux équipements militaires livrés par son partenaire russe, a constaté un journaliste de l'AFP mardi à Bamako, et...

Burkina Faso : 15 militaires tués dans une double attaque

Quinze soldats burkinabè ont été tués mardi dans une double attaque à l'engin explosif improvisé dans le centre-nord du pays lors d'une mission d'escorte...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
884 votes · 885 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité