Enseignement supérieur : 2iE de Ouagadougou célèbre ses 72 heures à N’Djamena

Enseignement supérieur : 2iE de Ouagadougou célèbre ses 72 heures à N’Djamena

L’Institut international d’ingénierie, des eaux et de l’environnement (2iE) de Ouagadougou a organisé les festivités de son cinquantenaire à N’Djamena. Dénommées « les 72 heures de 2iE au Tchad », ces festivités ont été clôturées par une cérémonie de remise des diplômes à quelques lauréats tchadiens de ladite école.  

La cérémonie solennelle de remise de diplômes aux lauréats tchadiens de 2iE de Ouagadougou a eu lieu à l’amphithéâtre de la Faculté des Sciences de la Santé Humaine de l’Université de N’Djamena. Elle a vu la participation du ministre burkinabé de l’Eau et de l’Assainissement, Antoine Ouedraogo par ailleurs Vice-Président du Conseil d’Administration de 2iE.

Le ministre tchadien de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, David Houdeingar s’est félicité du choix de N’Djamena pour accueillir les festivités du cinquantenaire de 2iE. Pour lui, 2iE est un « Centre d’excellence dans la formation d’Ingénieurs en Afrique avec des diplômes reconnus à travers le monde. 2iE demeure un partenaire privilégié du Tchad qui a été dès le départ, l’Etat membre fondateur de l’Institution née il y a de cela 50 ans. Malgré les difficultés rencontrées dans la gestion des étudiants boursiers tchadiens à 2iE, il faut reconnaître aujourd’hui l’excellence de la collaboration entre le Tchad et 2iE. Il n’y a pas meilleure preuve que cette organisation des 72 heures de 2iE dans notre pays ».

Selon David Houdiengar, les échanges entrepris par son département avec 2iE il y a quelques mois ont permis de poser les bases d’une collaboration fructueuse. C’est le cas avec la mise en place d’un mécanisme efficient de suivi-évaluation des actions entreprises, en particulier la gestion administrative des étudiants tchadiens boursiers.

Laisser un commentaire