Droits des homosexuels en Afrique : le président kényan dit à Obama que ce n’est pas une priorité

0
8
NAIROBI, 25 juillet (Xinhua) -- Le président américain Barack Obama (à droite) laisse un petit mot sur le livre d'or à l'aéroport international Jomo-Kenyatta à Nairobi, capitale du Kenya, le 24 juillet 2015. Il est arrivé vendredi soir au Kenya pour commencer sa visite de trois jours dans ce pays. (Photo : Sun Ruibo)

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue kenyan Uhuru Kenyatta, après leur entretien à Nairobi, le président Obama a souhaiter aborder le sujet de l'”égalité des droits” pour les homosexuels en Afrique. L’homosexualité reste illégale dans une grande majorité des pays d’Afrique.

Il a fait une comparaison avec la discrimination raciale aux Etats-Unis. “Quand vous commencez à traiter les gens différemment parce qu’ils sont différents, vous vous engagez sur un terrain où la liberté s’érode“, a t’il dit.

Le président kényan Uhuru Kenyatta, lui a répondu sur ce sujet de la manière la plus diplomatique possible, renvoyant le sujet aux calendes Grec, comme à son temps l’avait fait le Président Sénégalais Maky Sall à Dakar en 2015.

Il est très difficile pour nous d’imposer à la population ce qu’elle n’accepte pas elle-même. C’est pour cela que je dis que pour les Kényans aujourd’hui, la question des droits des gays est vraiment un non-sujet“.

Leave a Reply