Mercredi 23 juin 2021

Les dirigeants africains vont demander le transfert au Kenya des procès Kenyatta-Ruto

ADDIS ABEBA – Les dirigeants africains, réunis pour un sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis Abeba, vont demander lundi que les procès devant la Cour pénale internationale du président kényan Uhuru Kenyatta et de son vice-président William Ruto soient confiés à la justice kényane.

Nous allons approuver ce matin ce que les ministres ont proposé, c’est certain, a déclaré le commissaire à la Paix et la Sécurité de l’UA, Ramtane Lamamra, à des journalistes, en référence à une résolution en ce sens adoptée jeudi par les ministres des Affaires étrangères de l’UA.

Les dirigeants africains vont appeler à ce que soit mis fin au processus devant la CPI (…) les juridictions kényanes vont devoir s’occuper de la situation, a-t-il précisé.

MM. Kenyatta et Ruto, élus en mars à la tête de leur pays, sont poursuivis par la CPI pour leur rôle présumé dans l’organisation des violences qui avaient suivi le précédent scrutin présidentiel au Kenya, en décembre 2007.

Ces violences, déclenchées par la réélection contestée du président sortant Mwai Kibaki et qui s’étaient rapidement muées en affrontements communautaires, avaient fait plus de 1.000 morts et des centaines de milliers de déplacés en quelques semaines.

La CPI accuse plus spécifiquement MM. Kenyatta et Ruto, alors dans deux camps opposés, d’avoir en large partie orchestré et financé les vagues d’attaques et de représailles entre communautés rivales.

Le procès d’Uhuru Kenyatta doit commencer le 9 juillet à La Haye, siège de la CPI. Celui de William Ruto aurait dû débuter ce mardi, mais a été reporté sine die début mai.

Plusieurs dirigeants africains ont publiquement accusé la CPI de ne concentrer ses enquêtes que sur la seule Afrique.

Dix-huit personnes, tous des Africains, sont actuellement inculpés par la CPI pour des crimes survenus dans huit pays d’Afrique (République démocratique du Congo, Centrafrique, Ouganda, Soudan (Darfour), Kenya, Libye, Côte d’Ivoire, Mali).

(©AFP / 27 mai 2013 11h11)

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : la Banque mondiale et l’Union africaine s’associent pour soutenir la vaccination de 400 millions de personnes en Afrique

A travers un communiqué de presse, la Banque mondiale et l’Union africaine annoncent qu’elles se mettent ensemble afin de soutenir l’Equipe spéciale  pour l’acquisition...

Des scientifiques africains exhortent à investir dans la recherche pour renforcer la résilience climatique

Des scientifiques ont indiqué lundi à Nairobi que des investissements robustes dans la recherche sur le climat étaient essentiels pour informer l'élaboration de politiques...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
242 votes · 243 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité