Déby appelle Yahya Jammeh à reconnaitre Adama Barrow comme président de la Gambie

0
435
KIGALI, 17 juillet (Xinhua) -- Le prÈsident tournant de l'Union africaine (UA) Idriss Deby, prÈsident du Tchad, prononce un discours lors de la cÈrÈmonie d'ouverture du 27e sommet des chefs d'Etat de l'UA ‡ Kigali, capitale du Rwanda, le 17 juillet 2016. Des chefs africains se sont rassemblÈs dimanche ‡ Kigali pour leur rÈunion semestrielle et ont abordÈ le lancement du premier passeport Èlectronique africain. Une nouvelle commission sera Èlue pour remplacer celle dirigÈe par Dlamini Zuma depuis 2012. (Photo: Pan Siwei)

Dans un communiqué, le président en exercice de l’Union africaine (UA), Idriss Déby Itno, chef de l’État tchadien, dit continuer à suivre avec une attention toute particulière l’évolution de la situation en Gambie. Le président de l’Union se félicite en outre de la prestation de serment et de l’investiture du président élu de la Gambie, M. Adama Barrow.

Le président en exercice de l’UA se félicite aussi de l’action entreprise par les pays de la CEDEAO et le Conseil de paix et sécurité de l’Union africaine pour faire respecter la volonté du peuple gambien, telle qu’exprimée lors de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016. Idriss Déby Itno appelle l’ensemble des États membres de l’UA à apporter tout l’appui nécessaire à cette démarche.

Le président tchadien appelle solennellement l’ancien président, Yahya Jammeh, à reconnaitre Adama Barrow comme Président de la Gambie et à se conformer à toutes les exigences de la communauté internationale, telles qu’exprimées dans les décisions pertinentes de la CEDEAO, de l’UA et des Nations unies.

À cet effet, il se félicite des efforts en cours menés par les présidents Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie et Alpha Condé de Guinée pour trouver une solution pacifique à la crise actuelle, dans le cadre d’une approche africaine, qui tienne compte de la nécessité d’éviter toute effusion de sang et promouvoir une issue pacifique. À cet égard, le président de l’UA, en concertation avec le secrétaire général des Nations unies et la présidente en exercice de la CEDEAO, soutient pleinement les mesures de confiance et d’apaisement arrêtées par la délégation présidentielle avec l’ancien président Yahya Jammeh.

Il en appelle à la retenue, au respect de l’état de droit et des droits de l’homme de tous les citoyens gambiens.

Le Président en exercice invite le peuple et toutes les institutions de la Gambie à soutenir et a coopéré pleinement avec le Président Adama Borrow pour surmonter cette épreuve et contribuer au renforcement de la démocratie et au développement économique et social du pays. Il lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle appuie les efforts en cours visant à résoudre cette crise et stabiliser le pays.

 

Laisser un commentaire