jeudi 21 octobre 2021

Crise libyenne : le président en exercice de l’UA préconise un dialogue inclusif

Le chef de l’Etat tchadien, président en exercice de l’Union Africaine (UA), Idriss Deby Itno, a préconisé, vendredi à Brazzaville, la tenue d’un dialogue inclusif entre les Libyens, en vue du règlement de la crise qui déchire leur pays depuis 2011, a constaté Xinhua.

“Une solution négociée à cette crise qui n’a que trop duré. La solution pérenne et durable à la crise libyenne passe par le dialogue et la concertation inclusive, la tenue d’un dialogue inclusif qui rassemble toutes les factions libyennes est à cet égard une urgence et un impératif de premier ordre”, a déclaré Idriss Deby Itno, à l’ouverture de la réunion du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye.

“Toutes les parties, sans exclusion aucune, doivent accepter de se retrouver autour d’une table pour discuter de manière franche, sincère et loyale, sur l’avenir de leur pays. Il est indéniable qu’il n’y a pas et qu’il n’y aura pas de solution militaire à la crise libyenne”, a-t-il souligné.

Par ailleurs, pour le président du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye, Denis Sassou-N’Guesso, “la solution à la crise libyenne dépend, avant tout, des Libyens eux-mêmes”. “Elle ne peut être que politique. En cela, le dialogue entre toutes les parties libyennes est primordial. En dépit des divergences, c’est le seul moyen d’avancer dans la transition”, a-t-il insisté.

La réunion de Brazzaville s’est ouverte au Palais des Congrès de Brazzaville, en présence des présidents du Niger, Mahamadou Issoufou, et de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’UA, Ismaïl Chergui, le Premier ministre libyen, Fayez El-Sarraj et le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Libye, Martin Kobler, prennent également part à cette réunion qui se tient à huis clos et devra fixer une feuille de route des actions à entreprendre pour la sortie de crise en Libye. Feuille de route à présenter le 30 janvier prochain au sommet de l’UA à Addis-Abeba.

Laisser un commentaire

économie

Cameroun : une cinquantaine de personnes arrêtées à Douala pour un supposé complot d’attentat séparatiste

Au moins 50 personnes ont été arrêtées dans le centre commercial camerounais de Douala mercredi alors que la police a lancé une enquête sur...

Coopération avec les Russes : la Centrafrique accuse la France de l'”infantiliser”

Dans un entretien téléphonique à l’AFP, la ministre centrafricaine des Affaires étrangères,  Mme Sylvie Baïpo-Temon, a accusé mardi son homologue français, Jean-Yves Le Drian...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
471 votes · 472 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité