Crash d’Ethiopian Airlines : « Plusieurs experts africains » parmi les victimes, confirme Moussa Faki Mahamat au Safagri

Crash d’Ethiopian Airlines : « Plusieurs experts africains » parmi les victimes, confirme Moussa Faki Mahamat au Safagri

A l’occasion de l’ouverture du premier Safagri, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, a sollicité ce mardi une minute de silence en mémoire de « plusieurs experts africains et étrangers » morts dans le crash d’Ethiopian Airlines du 10 mars.

Il s’était déjà fendu de plusieurs tweets pour annoncer la mauvaise nouvelle. Ce mardi 12 mars, à N’Djamena, Moussa Faki Mahamat, a confirmé que « parmi les passagers [du vol 302 d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé le dimanche 10 mars, ndrl], plusieurs victimes sont des experts africains et étrangers ».

Le président de la Commission de l’Union africaine a également précisé que ces personnes « [travaillaient] pour le développement de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement » sur le continent.

« Certains partaient à Nairobi pour prendre part à une réunion de Ibar [Bureau interafricain des ressources animales], notre institut en charge de la santé animale », a-t-il ajouté, après avoir sollicité à l’assistance d’observer une minute de silence, lors de sa prise de parole à la cérémonie d’ouverture du Safagri.

Le Boeing 737 Max 8 d’Ethiopian Airlines, qui se dirigeait d’Addis Abeba à Nairobi, s’était écrasé le dimanche 10 mars dans le sud-est de la capitale éthiopienne. Bilan : 157 morts. La compagnie aérienne a indiqué lundi avoir retrouvé les boîtes noires de l’avion.

Laisser un commentaire