Covid-19:  les experts de la Cémac préparent des stratégies régionales de riposte face à l’épidémie

Covid-19: les experts de la Cémac préparent des stratégies régionales de riposte face à l’épidémie

Le centre international de conférences de Sipopo abrite depuis ce mardi 18 février 2020, la réunion des experts nationaux des pays et partenaires pour le renforcement de la prévention et la préparation à la riposte face à l’épidémie du Corona Virus (Covid-19) dans les pays membres de la Cémac.

La réunion dite des experts a regroupé les pays membres de la Cémac autour de la question de l’épidémie du Coronavirus (Covid-19).  

Cette rencontre des experts vise spécifiquement à faire un état des lieux, par les pays membres de la Cémac ; sur la prévention et la préparation à la riposte face à l’épidémie du Coronavirus ; à identifier les mesures et actions prioritaires d’urgence communes à mettre en œuvre et enfin, mettre en cohérence les mesures prioritaires d’urgence communes dans une feuille de route sous régionale.

La cérémonie d’ouverture de la réunion a été ponctuée par plusieurs allocutions, à commencer par celle du secrétaire exécutif de l’Organisation de Coordination et de coopération pour la lutte contre les grandes Endémies en Afrique centrale (OCEAC), Dr Manuel Nso Obiang Ada. « Notre sous-région se sent menacée de près ou de loin par l’ampleur démesurée, la mobilité et la mortalité grandissante causée par le Coronavirus », a-t-il alerté.

Dans son allocution circonstancielle, le Président de la Commission de la Cémac a souligné que « Au-delà de l’urgence de santé publique, le Covid-19 menace toute l’économie mondiale comme en témoigne la baisse drastique des produits pétroliers enregistrées depuis le début de celle-ci. Face à ce fléau notre communauté ne pouvait rester indifférente ».

Aussi, Pr Daniel Ona Ondo a justifié les travaux du jour et apprécié les actions menées dans les pays : « Je n’ose imaginer, comme vous, des conséquences dramatiques sur le plan humain, sur le plan économique, de la propagation du virus dans notre espace communautaire qui se relève à peine d’une grave crise économique. C’est pourquoi, il faut saluer les initiatives nationales prises ou en train d’être implémentées dans la sous-région ».

Laisser un commentaire