Covid-19 : le Cameroun va vacciner ses fonctionnaires en novembre

0
341
Joseph Lé, ministre camerounais de la Fonction publique et de la Réforme Administrative

Le Cameroun va vacciner tout le personnel d’Etat du 5 au 30 novembre contre la COVID-19 dans le cadre de son programme de vaccination national en cours, a déclaré jeudi le ministre de la Fonction publique et de la Réforme Administrative, Joseph Lé.

” La préservation de la santé du personnel au service de l’Etat est à la fois une préoccupation majeure et un devoir des pouvoirs publics. Nous devons donc veiller à ce que l’environnement de travail ne soit pas un lieu de propagation du virus, mais un cadre pour le développement professionnel et la promotion de la santé pour tous”, a indiqué M. Lé lors d’une conférence de presse jeudi soir..

M. Lé a ajouté que la vaccination ne serait pas obligatoire, mais a exhorté tous les fonctionnaires à se faire inoculer afin de se protéger et de protéger leurs proches.

Les scientifiques ont averti que la troisième vague de pandémie dans le pays était susceptible de culminer à 200 cas par jour.

Mercredi, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Cameroun a tiré l’attention sur le fait que ce pays d’Afrique centrale avait signalé 4.024 cas positifs entre le 21 et le 28 septembre, soit le nombre le plus élevé atteint en une semaine depuis mars 2021, tout en lançant une alerte sur la présence du variant Delta.

Le Cameroun se fixe un objectif de vaccination de 60% de la population cible d’ici janvier 2023, mais en date du 22 septembre, seule 0,9% de la population a été inoculée, selon les chiffres du Programme élargi de vaccination.

Laisser un commentaire