mercredi 5 octobre 2022

Covid-19 : la Banque mondiale et l’Union africaine s’associent pour soutenir la vaccination de 400 millions de personnes en Afrique

A travers un communiqué de presse, la Banque mondiale et l’Union africaine annoncent qu’elles se mettent ensemble afin de soutenir l’Equipe spéciale  pour l’acquisition de vaccins en Afrique (AVATT). C’est en disposant de ressources qui permettront aux pays d’acheter et de déployer les vaccins au profit de 400 millions de personnes sur le continent.

Le communiqué indique que cet effort viendra compléter le mécanisme COVAX avec en ligne de mire l’objectif de l’Union africaine de vacciner 60% de la population du continent d’ici 2022. Une décision prise à l’issue d’une réunion lundi 21 juin 2021 entre les ministres africains des Finances et le Groupe de la Banque mondiale pour « accélérer l’acquisition de vaccins anti-COVID sur le continent et éviter une troisième vague épidémique ». Ainsi, « La Banque mondiale a mis à disposition  12 milliards de dollars de financement afin d’aider les pays à acheter et à distribuer  des vaccins ainsi qu’à se préparer à la réalisation des campagnes vaccinales », peut-on lire dans le document final. La Banque précise qu’elle a déjà donné son feu vert à des opérations visant à soutenir les efforts de vaccination dans 36 pays. D’ici fin juin, renchérit le document, ce chiffre sera porté à 50 dont les deux tiers se trouvent en Afrique.

« La Banque mondiale est très heureuse d’aider les pays africains grâce à ce partenariat avec l’Union africaine qui permettra de fournir rapidement des centaines de millions de doses », a souligné le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass.

Strive Masiyiwa, envoyé spécial de l’Union africaine et coordinateur de l’AVATT a salué cette collaboration entre les deux institutions. « Grâce à cette initiative conjointe entre la Banque mondiale et des institutions africaines telles que la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), nous avons maintenant la capacité de vacciner au moins 400 millions de personnes, soit 30% des 1,3 milliard d’habitants que compte notre région », a-t-il déclaré.   

Laisser un commentaire

économie

Cameroun : le cabinet du PAN dément être l’auteur d’une correspondance adressée au PCMT

Le cabinet du Président de l'Assemblée nationale (PAN) du Cameroun dénonce, à travers un communiqué, une tentative de destabilisation et une atteinte à l'image...

Burkina Faso : l’ONU appelle les nouveaux putschistes à préserver la “paix et la stabilité”

Après la démission du président de la transition, le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, à la suite du coup d’État mené par les hommes...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
956 votes · 957 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité