Coronavirus : l’Union africaine des consommateurs contre la “cobayisation”

Coronavirus : l’Union africaine des consommateurs contre la “cobayisation”

Dans un communiqué de presse signé par son président ce 8 avril, l’Union africaine des consommateurs (UAC) dénonce l’agissement de certains chercheurs et firmes pharmaceutiques qui souhaitent commencer le vaccin contre le Covid-19 en Afrique. Elle appelle à la vigilance des africains et exhorte les Etats à plus de responsabilité pour garantir les droits des consommateurs.

Au vu du grand chemin qui reste encore à parcourir avant de pouvoir venir à bout du covid-19 dans nos pays, l’Union africaine des consommateurs exprime son indignation par rapport aux manœuvres des firmes pharmaceutiques et autres groupes de recherches pour utiliser les africains comme des cobayes scientifiques dans leurs projets d’expérimentation d’un éventuel vaccin contre le Covid-19“, s’est indigné Daouda Elhadj ADAM, président de l’UAC.

Le communiqué de poursuivre que pour l’Afrique, la situation est préoccupante. C’est pourquoi, les dirigeants africains doivent “prendre toutes les mesures préventives et efficaces pour que les pays du continent ne soient utilisés par les firmes pharmaceutiques et autres groupes de recherche comme des champs d’expérimentation de vaccins contre le Covid-19 avec pour cobayes scientifiques les consommateurs africains“.

L’UAC appelle aussi à la responsabilité des chercheurs et scientifiques africains à qui elle demande “de refuser toute forme de collaboration non éthique qui vise à faire des africains les cobayes des champs d’expérimentation par des cyniques firmes pharmaceutiques et de dénoncer toute proposition de partenariat qui sera faite par les firmes pharmaceutiques et autres groupes de recherche à cet effet“.

UAC exhorte à la vigilance

Elle demande par ailleurs à la société civile et aux consommateurs africains “de rester vigilants et mobilisés pour mettre en échec tout projet d’expérimentation d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent en utilisant les africains comme leurs cobayes“.
Face à cette pandémie qui fait des ravages dans le monde et sur le continent africain de manière particulière, l’UAC se félicite des mesures courageuses prises par les gouvernements africains dans le cadre de la prévention et de la riposte. Toutefois, l’UAC, consciente de la fragilité des économies et au manque des infrastructures sanitaires adéquates pour la prise en charge des malades, appelle les dirigeants à plus d’efforts pour barrer la route à cette pandémie. Le communiqué appelle enfin les consommateurs au respect des mesures de prévention et de confinement prises par les Etats et “à assurer leur rôle de veille citoyenne sur le respect des droits des consommateurs en cette de période de pandémie“.


Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :