Coronavirus : l’OMS explique pourquoi l’Afrique n’a pas été ravagée

0
9

Au début de la pandémie de Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé avait prédit pour l’Afrique une véritable hécatombe. Mais la catastrophe annoncée n’a pas eu lieu. Quelles sont les raisons ? Le responsable du Programme de la réponse aux urgences du bureau Afrique de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, docteur Ngoy Nsenga donne ses explications.

Invité Afrique de la Radio France internationale, ce lundi, 12 octobre, le responsable du bureau Afrique pour l’OMS ,Dr Ndoy Nsenga, explique pourquoi l’Afrique n’est pas dévastée par la Covid-19, alors que l’Organisation mondiale de la Santé avait prédit que cette crise sanitaire, serait une véritable catastrophe sanitaire pour le continent.

Pour lui, le fait que la Covid-19 ait fait moins de victimes en Afrique peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Le premier facteur, est que « les pays africains ont pris des mesures au bon moment. Cela veut dire, par exemple, au moment où ils n’avaient pas encore de cas ou alors très peu de cas ».

A lire: le nombre de patients guéris dépasse 1 million en Afrique

Le deuxième facteur qu’il souligne est que <<la plupart des pays ont pris des mesures pour limiter les contacts entre les milieux urbains et les milieux ruraux, puisque, dans la plupart de nos pays, la maladie a commencé à se développer d’abord dans les capitales. Donc, la maladie ayant commencé dans les villes, n’a pas été disséminée à grande échelle dans les villages et dans les milieux ruraux régulés ».

Pour rappel, l’OMS avait fait cette projection catastrophiste, en s’appuyant sur certains facteurs de vulnérabilité que l’on connaît en Afrique, tels que la faiblesse des systèmes de santé dans la plupart des pays, la surpopulation dans certains milieux, comme les bidonvilles.

Leave a Reply