jeudi 20 janvier 2022

Coronavirus : “La communauté internationale doit se concentrer sur la recherche de solutions plutôt que sur l’origine du virus” Amadou Diop

Le journaliste sénégalais Amadou Diop estime qu’il y a une impérieuse nécessité de s’attaquer aux solutions de la pandémie de COVID-19, plutôt qu’à l’origine du virus.

Dans une tribune publiée le 2 août sur le quotidien sénégalais Le Soleil, le journaliste spécialiste indique que l’avenir des populations et de l’économie mondiale mérite bien que l’on change de fusil d’épaule, en s’orientant plutôt vers les solutions de sortie de pandémie.

“Car l’après-pandémie risque d’être elle aussi une belle équation difficile à résoudre”, relève le chef de bureau du journal.

Le journaliste sénégalais souhaite qu’on s’intéresse aux réelles motivations des Etats-Unis “qui cherchent toujours à imputer l’origine du virus à une œuvre humaine, celle chinoise”.

“L’urgence ne demeure-t-elle dans le combat, la promotion des gestes barrières et la solidarité internationale pour venir à bout de cette pandémie!”, se demande M. Diop dans son article.

Selon lui, la communauté internationale ne peut pas douter de la bonne foi de la Chine, car la Chine a certes permis une visite sur son territoire, des experts internationaux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre de la recherche visant à identifier l’origine du virus.

M. Diop rappelle que les experts internationaux de l’OMS, en collaboration avec la Chine, ont pu effectuer une visite en Chine, à Wuhan, et ont exclu “grandement” la thèse soutenue par les Etats-Unis selon laquelle le virus proviendrait d’une fuite de laboratoire.

“Ils ont ainsi jugé ‘extrêmement improbable’ que le virus provienne d’un laboratoire, privilégiant plutôt la piste d’une contamination naturelle par des animaux”, ajoute-t-il.

Il souligne que “la pandémie, qui a secoué et continue de bouleverser la vie humaine et l’économie mondiale, ne devrait point être prise comme un alibi de guerre concurrentielle”.

Il pense que “l’éthique voudrait bien coordonner les efforts et mener une solidarité mondiale agissante contre cette pandémie. Chose que fait d’ailleurs la Chine avec ses appuis tous-azimuts en intrants médicaux, vaccins et matériels sanitaires divers à l’endroit du monde, plus particulièrement à l’endroit des pays en développement, de la force COVAX et de l’Union africaine”.

Pour le journaliste sénégalais, la Chine et les Etats-Unis ont hautement intérêt à œuvrer ensemble aussi bien sur cette question de COVID-19 que sur toutes les autres qui concernent l’avenir du monde. 

Laisser un commentaire

économie

La conférence de l’Union des syndicats des professionnels de la presse d’Afrique centrale va se dérouler du 25 au 26 janvier à N’Djaména

L’annonce a été faite ce 19 janvier par le secrétaire général de l’Union des journalistes du Tchad (UJT), Leubnoudji Tah Nathan. La conférence de l’Union...

Le Tchad obtient une subvention de 36 milliards du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme

Par un communiqué de ce mercredi 19 janvier, le ministre de la Santé publique, président du Haut conseil national de coordination (HCNC) d’accès au...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
605 votes · 606 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité