La Commission de l'UA en phase finale de l'établissement de l'Institut africain des transferts d'argent

ADDIS-ABEBA, 29 janvier (Xinhua) — La Commission de l’Union africaine est dans la phase finale de l’établissement de « l’ Institut africain pour les transferts d’argent », a annoncé mercredi un officiel de l’UA.

Vu les opportunités et les défis posés par la migration, la commission travaille en collaboration avec les Etats membres et les communautés économiques régionales pour renforcer la libre circulation des personnes et promouvoir le droit de résidence dans le cadre de l’intégration régionale, a déclaré Mustapha S. Kalolo, commissaire de l’UA en charge des Affaires sociales.

L’officiel espère que cela permettra de réduire les coûts des transferts dans les couloirs UE-Afrique et dans les couloirs intra- africains. Le but est également d’accroître de manière significative le volume des transferts via les canaux formel de paiement, et d’élargir l’inclusion financière en perspective du développement économique et social.

Le commissaire a également affirmé qu’il existe un partenariat Afrique-Arabe dans le domaine de la migration. « Il est important de noter que la migration et la mobilité concernent les gens se déplaçant en quête d’une vie meilleure. Il est par conséquent essentiel de respecter les droits fondamentaux et humains des migrants », a indiqué le commissaire.

La commission réaffirme son engagement à poursuivre la coopération avec les partenaires afin de maximiser l’impact de développement de la migration et la mobilité pour l’Afrique, a ajouté l’officiel.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :