Chine, Inde et Afrique "un triangle" d'avenir, selon un universitaire français

DAKAR, 4 juin (Xinhua) — La Chine, l’Inde et l’Afrique constituent aujourd’hui trois géants qui font 80% de la croissance économique mondiale et avec lesquels il faut compter, a déclaré à Dakar, l’universitaire français, Jean-Joseph Boillot.

“Il faut faire avec ce triangle dans les perspectives d’avenir et plusieurs pays l’ont compris”, a indiqué au cours d’une conférence publique M. Boillot, auteur de l’ouvrage “Chindiafrique : la Chine, l’Inde et l’Afrique feront le monde de demain”.

La rencontre a eu lieu au siège du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Sénégal, à l’initiative de l’Ecole Bordeaux School Management (BEM) de Dakar, un institut supérieur privé.

Selon M. Boillot, certains pays de l’Europe notamment la Suède et l’Allemagne ont compris qu’il faut travailler avec ce triangle et encouragent les investissements vers cette partie du monde.

L’universitaire a beaucoup vanté le modèle d’émergence chinois et indien, mais aussi les perspectives d’avenir pour l’Afrique.

“Le continent (africain) est le plus riche, mais cela ne suffit pas pour se développer. Il faut que l’Afrique trouve sa propre voie de développement”, a-t-il souligné.

Dans les 30 prochaines années, quelque 50 millions de jeunes africains âgés entre 18 et 25 ans vont migrer en Europe, a prédit le professeur Boillot qui est conseiller auprès du Club de recherche et expertise sur l’économie mondiale (CEPII) et cofondateur de l’Euro-India Economic & Business Group.

Les ambassadeurs de la République populaire de Chine, de l’Inde, de la Tunisie, du Cameroun, de l’Indonésie, de la Turquie et plusieurs autres diplomates accrédités au Sénégal, des chefs d’entreprises, de nombreux étudiants et chercheurs ont pris part à la rencontre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :