Le chef de la secte Boko Haram aurait été tué

MAIDUGURI, (Nigeria), 19 août (Xinhua) — Le chef de la secte Boko Haram, Abubakar Shekau, aurait été tué dans une fusillade avec les forces de sécurité nigérianes dans l’État de Borno, dans le nord-est du Nigeria, a indiqué l’armée lundi.

M. Shekau aurait été tué à Amitchide, une localité frontalière au Cameroun, où il était soigné après avoir été blessé dans un affrontement avec l’armée près de l’un de leurs camps dans la forêt Sambisa, a déclaré le lieutenant-colonel,Sagir Musa, un porte-parole de l’armée dans un communiqué.

Selon l’armée, M. Shekau, le chef le plus redouté et le terroriste le plus recherché de Boko Haram est peut-être mort».

Le 30 juin, le leader de la secte aurait été transféré vers le Cameroun après avoir été mortellement blessé dans une confrontation avec les agents de sécurité, selon le porte-parole .

« Bon nombre de personnes pensent que M. Shekau aurait pu mourir entre le 25 juillet et le 3 août», a-t-il ajouté.

L’armée a allégué que le leader de la secte a orchestré l’enlèvement de sept ressortissants français et d’un ancien ministre nigérian Shettima Ali Monguno, et responsable de nombreux assassinats de religieux islamiques dans nord du Nigeria.

« Il était également responsable des attentats contre plusieurs lieux de culte et des bâtiments publics, y compris le siège de la police et le siège des Nations Unies à Abuja», a conclu l’armée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :