Centrafrique : Paris compte sur l'UE et l'ONU pour épauler ses troupes à Bangui

PARIS, 12 février (Xinhua) — Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué mercredi ne pas envisager l’envoi de nouveaux soldats en République centrafricaine (RCA) et compter sur la participation de troupes européennes et onusiennes pour apaiser la situation.

“La mission européenne EUFOR-RCA, décidée lundi par les ministres européens des Affaires étrangères, doit fournir une contribution importante aux opérations de sécurisation et de protection des populations civiles”, a annoncé le porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal.

“La France souhaite qu’une opération de maintien de la paix sous casque bleu puisse prendre le relais le plus rapidement possible”, a également souligné le haut diplomate français, appelant à l’envoi de forces onusiennes de maintien de la paix sur le territoire centrafricain.

Quant à l’éventualité pour la France d’accroître son contingent sur place, qui atteint actuellement environ 1.600 hommes, elle ne semble pas à l’ordre du jour, malgré la demande récente du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

“Les autorités françaises se sont exprimées sur le volume des troupes déployées, conformément au mandat fixé par la résolution 2127 du conseil de sécurité des Nations unies, pour soutenir les forces africaines de la MISCA en République centrafricaine”, a souligné M. Nadal.

M. Ban Ki-Moon a appelé mercredi matin la France à “envisager de déployer des troupes supplémentaires” en RCA, réitérant la demande qu’il avait formulée lundi, lors d’un entretien téléphonique avec le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

La France a lancé en décembre dernier une opération de maintien de la paix en Centrafrique, baptisée Sangaris, appuyant la force africaine également présente sur le territoire centrafricain : la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :