Centrafrique : les activités reprennent timidement à Bangui

YAOUNDE, 27 mars (Xinhua) — Les activités reprennent timidement ce mercredi à Bangui, la capitale de la République centrafricaine. Le courant est revenu et la radio reprend les émissions, trois jours après la prise de la ville par les rebelles de l’alliance Seleka, a confié à Xinhua des habitants de la ville.

“Les gens commencent à s’aventurent dans la rue pour voir la situation ou chercher des vivres. Quelques taxis circulent. Les forces patrouillent partout. Les pillages s’arrêtent. On entend encore des coups de feu, mais de moins en moins”, raconte un banguissois qui habite au centre ville.

Michel Djotodia, leader de la Seleka et chef de l’Etat autoproclamé, a reconduit Nicolas Tiangaye au poste de Premier ministre pour former un nouveau gouvernement d’union nationale, annonce la radio nationale qui a repris la diffusion après quatre jours de silence.

Djotodia a délcaré lundi soir qu’il suspend la constitution et dissout le gouvernement et le parlement. Il promet d’organiser des élections libres, crédibles et transparents d’ici trois ans en respectant l’esprit des accords de paix signé le 11 janvier dernier à Librebille, Gabon. Durant la période de transition, Djotodia annonce qu’il va légiférer par ordonnance.

Faut de moyens techniques, son allocution n’avait pas été diffusée à la radio ni à la télévision.

Pour rétablir la sécurité, les éléments de la Seleka continent à inspecter les quartiers de la ville. Ils ont arrêté des faux membres de Seleka et confiqué des armes, selon les témoins.

“La majorité des administrations, des commerces restent fermées, parce qu’ils ont été pillés ou ont encore peur “, ajoutent-ils.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :