CEMAC : les experts en santé préparent un plan d'urgence régional contre Ebola

BRAZZAVILLE, 16 septembre (Xinhua) — Les experts en santé de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) se réunissent mardi et mercredi à Brazzaville au Congo, en vue de préparer un plan d’urgence de riposte régional contre la maladie à virus Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest et en RDC.

Les experts de six pays (le Gabon, le Cameroun, le Tchad, la Centrafrique, le Congo et la Guinée Equatoriale) vont faire le point sur l’état des mesures prises au niveau de la prévention et de la préparation contre le virus Ebola dans les pays de la CEMAC.

Ils vont aussi identifier toutes les actions prioritaires devant constituer le plan d’urgence qui sera soumis à la conférence des ministres de la santé de la CEMAC qui se tiendra jeudi à Brazzaville.

Selon la représentante de l’Organisation mondiale de la santé ( OMS) au Congo, Fatoumata Binta Diallo, il est question d’ intensifier les efforts de riposte, promouvoir la collaboration transfrontalière et le partage des informations sur les cas suspects et les contacts, conformément aux lignes directrices de l’ OMS.

“Même si les pays de la CEMAC n’ont pas encore enregistré des cas dus à Ebola, le risque de propagation est réel et fort intense, du fait entre autres de la proximité de nos pays avec le Nigeria et la RD Congo”, a reconnu le secrétaire exécutif de l’ Organisation pour la coordination de la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC), Constant Roger Ayénéngoye.

“Notre inquiétude est d’autant plus légitime quand on sait que les pays de la CEMAC ont dans le passé, connu une épidémie du virus Ebola qui s’était avérée plus meurtrière pour les populations”, a-t-il également relevé.

Plusieurs actions ont déjà été entreprises au sein de la CEMAC dans le cadre de la prévention contre le virus Ebola, parmi lesquelles, l’organisation en mai dernier à Yaoundé au Cameroun, d’ un atelier des experts en collaboration avec l’OMS.

Cet atelier a abouti à l’élaboration d’un plan de contingence pour chacun des six pays membres et d’un plan sous-régional pour des actions au niveau transfrontalière ainsi que la mise en place, en collaboration avec les experts des pays membres, d’un comité qui assure la veille de l’épidémie, qui confirme et diffuse des informations sur les données recueillies sur l’épidémie dans la zone CEMAC.

L’actuelle épidémie du virus Ebola qui sévit en Sierra Léone, au Libéria et au Nigéria a été déclarée en mars dernier en Guinée- Conakry. Les statistiques actuelles font état de plus de 4.900 cas enregistrés et plus de 2.500 décès au sein des pays touchés. Par ailleurs, une autre épidémie d’Ebola, sans lien avec celle d’ Afrique de l’ouest, a été récemment déclarée en RDC et a déjà fait 39 morts.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :