CEMAC : la BEAC prête à ouvrir « une ligne de crédit de 1.000 milliards FCFA » pour financer l'économie

YAOUNDE, 19 juillet (Xinhua) — Face aux besoins de financement de l’économie, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) s’est déclarée vendredi à Yaoundé prête à « ouvrir une ligne de crédit peut-être de 1.000 milliards (FCFA, 2 milliards de dollars, NDLR) à la BDEAC » (Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale), selon le gouverneur Lucas Abaga Nchama.

Ces fonds, a expliqué à la presse le patron de la banque centrale régionale et président du comité de politique monétaire réuni vendredi dans la capitale camerounaise, pourront « se libérer au fur et à mesure qu’on présente les projets ».

« La BEAC doit, je l’espère, dans un avenir proche, pouvoir contribuer au financement de l’économie », a affirmé Abaga Nchama qui, en réaction au ralentissement prévisible de l’activité économique dans la CEMAC en 2013 ayant entraîné une révision des projections de 5,2 à 3,2%, a annoncé une baisse de 4 à 3,5% du taux de crédit appliqué par les banques de la région.

Il a à cet effet évoqué un processus en cours visant notamment à « réformer nos institutions monétaires pour mieux soutenir l’activité économique », en l’occurrence au profit des opérateurs économiques.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :