CAN-2015 : trois morts dont un militaire à Conakry lors du match Guinée-Côte d'Ivoire

CONAKRY, 20 janvier (Xinhua) — Suite au match entre la Guinée et la Côte d’Ivoire du groupe D de la CAN-2015, un militaire a fait exploser une grenade dans un maquis à Conakry, la capitale guinéenne,faisant trois morts dont lui même et des blessés graves, selon un citoyen joint au téléphone.

Selon le témoin, le drame est survenu à Dar-Es Salam, un quartier en banlieue de Conakry, situé dans la commune de Ratoma.

Après le but de la Guinée et le carton rouge brandi par l’arbitre du match contre un joueur ivoirien (Gervinho), de vives disputes se sont engagées entre les supporteurs des éléphants de la Côte d’Ivoire et ceux du Syli national de Guinée.

Ainsi, le militaire apparemment très énervé et qui était dans une foule pour suivre la rencontre a fait déclencher sa grenade.

Informés, les services de sécurité sont à pied d’œuvre pour mener des enquêtes sérieuses à propos de cette explosion afin de situer les responsabilité des uns et des autres.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :