CAMES : 45 universitaires africains reçus au grade de professeur agrégé

BRAZZAVILLE, 20 novembre (Xinhua) — Le 16e Concours d’ agrégation des sciences juridiques, économiques, politiques et de gestion du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), organisé du 11 au 20 novembre à Brazzaville, capitale du Congo, a enregistré mercredi 45 admis au rang de maîtres de conférences agrégés sur 125 candidats, soit un taux de réussite de 36, 29%.

Sur 125 candidats venus des différents pays africains francophones membres du Cames et de Madagascar, 45 ont obtenu le grade de professeur agrégé. Ces résultats sont en nette amélioration par rapport à ceux de l’édition précédente organisée en 2011 où le taux de réussite était de 28,38%.

Le Congo qui a abrité ce concours a présenté huit candidats dont quatre ont été admis, soit un taux de réussite de 50%.

“Nous nous réjouissons de ces résultats, parce que cela augmente le nombre d’enseignants de rang magistral dans notre université”, a commenté le recteur de l’Université Marien Ngouabi, la seule université publique du Congo, le professeur Armand Moyikoua.

Deux pays se sont distingués par le nombre de candidats et d’ admis à ce concours dont le Cameroun a obtenu 14 nouveaux professeurs sur 38 postulants et le Sénégal 13 admis sur 33 candidats présentés.

2 Commentaires

  1. BETOUDJI NADBANG RICHARD
    7 janvier 2014 at 11 h 19 min Répondre

    Bonne nouvelle!
    je suis très fier du travail battu par les camerounais. Mais je me pose une seule question: ou sont mes compatriotes tchadiens? pourtant, ils sont très nombreux à bénéficier des bourses de recherche. ce constat m’amène à cette affirmation: les universités tchadiennes sont bourrées des diplômés issus des institutions de formation supérieurs professionnelle ne maitrisant pas la les techniques et les méthodes des recherche scientifiques. j’invite les autorités universités tchadiennes à faire preuve de l’honnêteté scientifique en promouvant la méritocratie et curant les universités de ces tocards. Ce n’est pas la fonction publique qui doit faire de tel ou tel maitre conférence, mais les productions scientifiques. je dis bien scientifique( exclu les romans, les livres fondement scientifique).Merci!

  2. KOULADOUM
    18 janvier 2016 at 10 h 32 min Répondre

    Où sont les tchadiens?

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :