dimanche 7 août 2022

Cameroun : deux cadres de Boko Haram se rendent à l’armée

Deux hommes, se présentant comme des “cadres” de la secte islamiste Boko Haram, se sont rendus jeudi à l’armée dans la localité de Makary de la région camerounaise de l’Extrême-Nord, a appris vendredi Xinhua de source sécuritaire sur place jointe par téléphone.

Avec leurs armes, les deux repentis se sont présentés au poste militaire de cette zone située près de la frontière avec le Nigeria et doivent être remis aux services compétents en charge de la déradicalisation.

Le Cameroun dispose en effet d’un Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR), mis en place en fin novembre 2018 par décret du président Paul Biya, en charge de l’accueil et l’encadrement des ex-combattants du mouvement djihadiste, mais aussi des groupes armés des régions anglophones désireux de répondre, favorablement, à l’offre de paix du chef de l’Etat en déposant les armes.

A début 2022, et selon un bilan établi par ladite structure, ses trois centres avaient déjà accueilli plus de 1.500 combattants issus des milices sécessionnistes anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi de Boko Haram.

Laisser un commentaire

économie

Les étudiants tchadiens au Niger bénéficieront des mêmes traitements que ceux de l’espace UEMOA

Par une note datant de juin 2022, le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche de la République du Niger a instruit les...

Libye : des combats entre des groupes armés à Tripoli

De violents affrontements entre groupes armés ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi dans la capitale libyenne Tripoli (ouest), selon des sources...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
879 votes · 880 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité