Burundi : un député accusé de vouloir tuer Nkurunziza

Burundi : un député accusé de vouloir tuer Nkurunziza

Un député de l’opposition burundaise a été accusé de projeter l’élimination du président de la République Pierre Nkurunziza. C’est par une sortie du porte-parole du ministère de la Sécurité à la télévision publique.

Pierre-Célestin Ndikumana, c’est de lui qu’il est question. Cet opposant critique du pouvoir de Pierre Nkurunziza est mis en cause après les aveux d’un de ses ex domestiques. Selon le domestique, son patron l’a recruté que pour les assassinats.

Le porte-parole du ministère de la sécurité a déclaré détenir un papier sur lequel l’opposant planifie les assassinats visant le sommet. Ainsi donc, Pierre-Célestin Ndikumana envisage éliminer le président Pierre Nkurunziza et les hautes autorités de la sphère politique avec l’aide de trois domestiques. Mais rien sur le plan et les moyens de l’opération.

Une accusation ridicule

« C’est une insulte à mon intelligence que de m’attribuer un plan qui fait appel à trois simples domestiques de maison pour une tentative de coup d’Etat », a décrié l’accusé. Avec ces accusations, l’opposant craint qu’une procédure de levée de son immunité parlementaire ne soit lancée.

sources: Rfi

Laisser un commentaire