Burkina: le président de la transition et les ministres libérés affirment les Putschistes

OUAGADOUGOU, 18 septembre (Xinhua) — Dans une déclaration signée par le président du Conseil national pour la démocratie (CND), le général Gilbert Diendéré a annoncé la libération du président de la transition, Michel Kafando et des ministres.

Toutefois, le communiqué distribué à la presse ne précise pas si le Premier ministre, le lieutenant-colonel, Yacouba Isaac Zida fait partie des “ministres libérés”.

Le texte précise que le jeudi, le CND, conduit par son président, le général Diendéré a rencontré une délégation de la médiation internationale à la demande du Groupe international de soutien à la transition (GISAT).

Le Conseil national pour la démocratie a pris acte des messages de chaque délégation et a accepté le principe de la médiation, avant “de réaffirmer son engagement à ne pas s’éterniser au pouvoir”, ajoute le texte.

Des militaires ont arrêté, mercredi soir, le président de la transition, son Premier ministre, les membres du gouvernement et les responsables des institutions, avant de mettre en place un Conseil national pour la démocratie (CND).

Un couvre-feu est en vigueur de 19h00 à 06h00 (heure locale).

Dans un message à la nation, les nouvelles autorités ont autorisé les pèlerins burkinabè à effectuer le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam.

Dans la journée du jeudi, trois corps sans vie ont été retrouvés dans les rues de Ouagadougou et sont ceux de manifestants tombés sous les balles des militaires, alors que des sources hospitalières font état de 60 blessés.

Une équipe de médiation africaine conduite par les présidents sénégalais Macky Sall et béninois Boni Yayi, est attendue, ce vendredi à Ouagadougou en fin de matinée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :