Burkina Faso : le diplomate burkinabé Michel Kafando désigné président intérimaire

Ouagadougou – Le diplomate burkinabè Michel Kafando a qualifié lundi matin de redoutable responsabilité sa nomination au poste de président intérimaire du Burkina Faso, qu’il conduira pendant un an, jusqu’aux élections de novembre 2015.

Plus qu’un honneur, c’est une redoutable responsabilité qui m’échoit, dont j’entrevois déjà les écueils et l’immensité de la tâche, a commenté M. Kafando. J’ai naturellement accepté comme chaque fois lorsque que j’ai été sollicité par le devoir, a-t-il poursuivi après l’annonce de sa désignation, lisant devant la presse un court discours manuscrit.

Figure de la diplomatie burkinabè, cet ancien ambassadeur de la Haute-Volta (l’ancien nom du pays) puis du Burkina Faso auprès des Nations unies, respectivement en 1981-1982 et 1998-2011 a été choisi par un collège de civils et de militaires après une nuit de discussions.

Il a été préféré à l’ex-ministre Joséphine Ouédraogo et au journaliste Cherif Sy, les deux seuls autres candidats à avoir été auditionnés par cette instance, un organe de 23 membres dans lequel les civils étaient majoritaires.

Nous ne ménagerons aucun effort pour relever les défis car il en va de la crédibilité du Burkina Faso qui, après des journées terribles, a besoin de redonner confiance et de mettre le cap sur l’avenir, a affirmé Michel Kafando, qui a fait savoir qu’il s’adressera au peuple burkinabè dès que ce sera possible.

L’objectif visé, pour le futur président intérimaire, est de bâtir ensemble une nouvelle société, une société réellement démocratique par la justice, la tolérance et l’union des coeurs, a-t-il lancé.

(©AFP / 17 novembre 2014 06h21)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :