Burkina : Blaise Compaoré mis en accusation par le tribunal militaire

0
18

JUSTICE – Le tribunal militaire du Burkina Faso a décidé de la mise en accusation de l’ex-président ce mardi 13 avril.

Le tribunal militaire a décidé de la mise en accusation de l’ex-président Blaise Compaoré pour attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres dans le dossier de l’assassinat de l’ancien chef de l’État Thomas Sankara. Gilbert Diendéré, ancien bras droit de Blaise Compaoré, est lui aussi poursuivi. Au total, 14 personnes doivent comparaître devant le tribunal dans ce dossier.

Dans le même temps, le tribunal militaire a ordonné la mise en détention de toutes les personnes dont les charges ont été confirmées, même si aucune date n’a été fixée pour le procès. Les mandats d’arrêt sont donc maintenus contre ceux qui sont à l’étranger.

Leave a Reply