Boko Haram étale son emprise sur le Lac Tchad

N’Djamena, Tchad  (IINA) – Week-end euphorique pour les  islamistes de Boko Haram. Ils ont lancé une attaque en force sur plusieurs villages de l’extrême nord du Nigéria, le long de la frontière avec le Tchad, ainsi que sur une base militaire. Arrivés sur plusieurs dizaines de pick-up et fortement armés, les combattants de la nébuleuse islamique ont investi plusieurs villages de pêcheurs, comme Kuayen Kuros ou Bundaram avant de s’en prendre à la ville de Baga.

La localité de Baga, est située sur les rives du lac Tchad et dispose d’une importante base militaire. Mais les soldats n’ont pu résister. Après sept heures de combats, les militaires ont pris la fuite, faute de renforts. «Ils sont partis en abandonnant leurs uniformes et leurs armes», selon les médias tchadiens. Selon eux, les militants arrivés de plusieurs directions à la fois ont piégé les forces régulières. Les combattants islamistes «ont submergé les troupes et les ont forcées à abandonner la base».

Les civils ont eux aussi fui massivement, empruntant des bateaux pour rejoindre le Tchad ou des pistes de brousse pour gagner Maiduguri, la capitale du Borno. Selon un premier bilan, 11 soldats auraient été tués, ainsi que des dizaines de civils. Avec ce  raid, Boko Haram démontre, une fois de plus sa montée en puissance, avec près d’une attaque par jour au Cameroun et au Nigeria
BW/AH/IINA

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :