Boko Haram attaque une base militaire nigériane

Boko Haram attaque une base militaire nigériane

Le groupe terroriste Boko Haram a attaqué une base militaire dans la ville de Kukawa, dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté mercredi les médias locaux.

Un nombre indéterminé de civils pourraient avoir été enlevés d’un camp pour les personnes déplacées lors d’une attaque perpétrée mardi en fin de journée dans la ville de Kukawa, dans l’est de l’Etat de Borno (nord), selon la chaîne de télévision locale Channels Television.

L’attaque s’est produite à peine une semaine après que le premier ensemble de villageois qui avaient été déplacés pendant de nombreuses années ont été renvoyés chez eux pour s’y réinstaller.

Kukawa est une ville frontalière en bordure du lac Tchad, qui a été une zone militaire jusqu’au retour récent des déplacés.

Les dirigeants de la communauté locale ont déclaré qu’ils avaient effectué un comptage afin de présenter un rapport officiel sur le nombre de personnes disparues à l’issue de l’attaque.

Près de 200 ménages, soit environ 1.200 personnes, ont récemment été renvoyés au conseil local par le gouvernement.

Depuis 2009, Boko Haram tente d’établir un Etat islamique dans le nord-est du Nigeria, étendant ses attaques aux pays de la région du bassin du lac Tchad.

Un commentaire

  1. Betel Assane Gaspard
    23 août 2020 at 2 h 52 min Répondre

    Il n y a rien de plus important que de défendre le droit humain.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :