Béac : doute autour des perspectives économiques

Béac : doute autour des perspectives économiques

Ce 29 avril, Tahir Hamid Nguilin, ministre des Finances et du Budget, par ailleurs président du Conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (Béac), a présidé par vidéo conférence, le conseil d’administration de ladite banque.  Une rencontre qui a permis de se projeter sur les perspectives de l’année prochaine que le ministre annonce compliquées.

« Nous avons brièvement fait le point des perspectives pour l’année prochaine où la situation, suivant l’évolution des cours du pétrole et de la pandémie du coronavirus, peut ne pas être  aussi bonne comme celle de l’année 2019 », a déclaré Tahir Hamid Nguilin au sortir du conseil d’administration de la Béac, tenu par vidéo conférence ce mercredi.  

Les membres du conseil d’administration de la banque centrale ont examiné la situation des comptes de l’année 2019. L’analyse des comptes a donné un résultat satisfaisant. « Au cours de ce conseil nous avons examiné la situation des comptes annuels 2019 de la Béac. Nous avons noté une tenue quand-même acceptable de l’activité pour l’année 2019  avec un bénéfice positif », s’est réjoui le ministre.

Prévu pour se tenir mi-mars, le conseil d’administration a dû connaître du retard en raison de la situation marquée par la pandémie du coronavirus. Les différents points discutés lors de ce conseil seront soumis au comité ministériel des six pays membres qui devrait se tenir dans la matinée du jeudi 30 avril, toujours via vidéo conférence.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :