Ban Ki-moon appelle à la paix et à la réconciliation au Mali

NEW YORK (Nations Unies), 5 novembre (Xinhua) — Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mardi à la paix et à la réconciliation au Mali, la première étape de sa tournée conjointe avec d’autres responsables du développement internationaux dans la région africaine du Sahel.

“Le secrétaire général était à Tombouctou, au Mali, mardi. Il y a rencontré des dirigeants communautaires et religieux, ainsi que les autorités locales”, a indiqué Farhan Haq, porte-parle adjoint du chef de l’ONU.

“A Tombouctou, il a fait un appel à la paix et à la réconciliation” au Mali, a annoncé M. Haq lors d’un point de presse quotidien. Un coup d’Etat du 22 mars 2012 au Mali a conduit à la prise de contrôle du nord du pays ouest-africain par les rebelles islamistes et à une intervention militaire française destinée à chasser ces derniers.

Le chef de l’ONU a rappelé que “pendant des siècles, les trésors de la ville ont été le symbole de la richesse des cultures et des communautés du Mali”, souhaitant qu'”ils puissent être une source d’inspiration pour relever les défis profonds et bâtir la paix que méritent tous les Maliens”.

Le secrétaire général de l’ONU effectue maintenant une visite historique dans la région du Sahel, conjointement avec le président de la Banque mondiale (BM), Jim Yong Kim, et des responsables de haut niveau de l’Union africaine (UA), de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Union européenne (UE).

“Plus tôt lundi matin à Bamako, lors de la réunion ministérielle, le secrétaire général a abordé la question du Sahel”, une région aride au sud du Sahara qui traverse l’Afrique du Nord, a fait savoir le porte-parole.

Selon lui, M. Ban a affirmé que sa visite conjointe au Sahel avec des responsables du développement internationaux était “un symbole de leur engagement dans la région”.

Lors de la réunion ministérielle, le chef de l’ONU a également souligné le leadership dont ont fait preuve les gouvernements du Sahel dans la résolution des problèmes de la région, notant que le Sahel pouvait et devait aller de l’avant en restant uni.

La tournée actuelle conduira M. Ban et sa délégation au Niger, au Burkina Faso et au Tchad.

A la veille de cette visite conjointe, la Banque mondiale a débloqué 1,5 milliard de dollars américains destiné aux nouveaux investissements régionaux pour les deux prochaines années, et aux programmes nationaux importants, alors que l’UE a annoncé un financement de 5 milliards d’euros (environ 6,75 milliards de dollars américains) au bénéfice de six pays de la région au cours des sept prochaines années.

La région du Sahel, une bande de territoire marquant la transition entre le Sahara au nord et les savanes au sud, s’étend de la Mauritanie à l’Erythrée, couvrant plusieurs pays tels que le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Il s’agit de la seconde visite conjointe effectuée par les chefs de l’ONU et de la Banque mondiale en Afrique depuis six mois. En mai, MM. Ban et Kim avaient visité la région des Grands Lacs, en vue de promouvoir la paix et le développement de la région.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :