Ban Ki-moon condamne fermement les attaques meurtrières contre la MINUSMA et l’UNMAS au Mali

Ban Ki-moon condamne fermement les attaques meurtrières contre la MINUSMA et l’UNMAS au Mali

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a fermement condamné mercredi 1er juin 2016, deux attaques meurtrières qui ont visé mardi un camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et le local d’un prestataire du Service de lutte antimine des Nations Unies (UNMAS) à Gao (nord), entraînant la mort de quatre personnes, dont un casque bleu chinois, et plusieurs autres blessés.

“Le secrétaire général est scandalisé par ces attaques terroristes perpétrées hier à Gao, au Mali, contre les Nations Unies”, a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

“Ce soir, à environ 20h45, le camp de la MINUSMA, situé dans le quartier Château d’Eau à Gao, a été la cible d’une attaque par mortiers ou roquettes. Les faits exacts sont encore à déterminer”, a souligné la MINUSMA dans un communiqué de presse.

Selon les rapports préliminaires, un casque bleu chinois a été tué, trois casques bleus grièvement blessés et plus d’une dizaine des membres du personnel de la MINUSMA, dont des civils, ont été légèrement blessés et ont reçu le traitement médical requis.

L’attaque du camp de la MINUSMA a été suivie d’une autre attaque à l’arme légère qui a ciblé le local d’un prestataire de services de l’UNMAS situé dans un autre quartier de la ville le Gao. Deux agents maliens privés de sécurité qui gardaient le local et un expert français de la compagnie ont été tués.

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et aux gouvernements de Chine, de France et du Mali. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

“Le secrétaire général est profondément préoccupé par la récente série d’attaques dirigées contre la MINUSMA qui ont tué 12 soldats de la paix et blessé beaucoup d’autres rien qu’en mai. Il rappelle que rien ne peut excuser ces actes de terrorisme contre les hommes et les femmes qui servent au sein des Nations Unies pour aider le peuple du Mali à rétablir la stabilité et la paix à travers le pays. Le secrétaire général exhorte le gouvernement du Mali, avec le soutien de ses partenaires, à enquêter rapidement et à faire en sorte que les auteurs rendent des comptes. Il appelle également les populations du Mali à fournir des informations sur les attaques aux autorités”, a ajouté le porte-parole.

“Les dégâts matériels sont en cours d’évaluation et les informations préliminaires indiquent que des conteneurs de logement du personnel ont été détruits. La MINUSMA a déployé des hélicoptères d’attaques pour effectuer des surveillances aériennes et une force de réaction rapide est en train de patrouiller dans la ville de Gao”, a précisé la Mission.

Dans les prochains jours, le secrétaire général a l’intention de présenter des propositions au Conseil de sécurité pour renforcer la posture et les capacités de la Mission. Il a demandé une nouvelle fois que les forces de la MINUSMA soient adéquatement équipées pour fonctionner dans un environnement dangereux et imprévisible comme le Mali.
Xinhua

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :