La BAD appelle l'Afrique à mieux négocier avec les investisseurs étrangers

LUSAKA, 17 juin (Xinhua) — La Banque africaine de développement (BAD) a déclaré que l’Afrique continuera à perdre de l’argent des ressources du continent à moins que les gouvernements n’améliorent leurs capacités de négociation avec les investisseursétrangers, a rapporté mardi le Zambia Daily Mail.

Freddie Kwesiga, représentant de la banque en Zambie, a indiqué que l’Afrique doit accroître sa capacité pour négocier de manière efficace et gérer les accords sur les ressources naturelles afin d’ éviter les implications générées généralement par l’exploitation du secteur minier.

Kwesiga, qui s’exprimait lors d’une réunion organisée sur la rédaction et les négociations de contrat dans le secteur minier, qui a attiré des participants de toute l’Afrique, a déclaré que l’ utilisation des meilleurs techniques pratiques lors de la rédaction et de l’interprétation des contrats a le potentiel de générer des investissements substantiels et la croissance pour le continent.

L’Afrique devrait améliorer ses compétences en termes de négociation dans les accords sur les ressources naturelles et participer dans les transactions nationales et transfrontalières, a-t-il déclaré.

Un commentaire

  1. Antoine
    19 juin 2014 at 18 h 07 min Répondre

    Dites-nous plutôt pourquoi les représentants de l’Afrique ne négocient pas bien ? Il y a trois choses. Soit ils ne sont pas compétents, soit ils le sont mais se laissent corrompre par leurs interlocuteurs ou encore, ils sont à la fois incompétents et succombent à la corruption. La troisième est certainement le plus vraisemblable.
    C’est malheureusement trop tard puisque beaucoup de matières premières ont été bradées. L’exemple du Tchad est illustratif. Les autorités ont renégocié les contrats signés avec les compagnies pétrolières après s’être rendu compte que c’était mal négocié.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :