Arrestation du porte-parole d'Ansar Dine par les forces mauritaniennes

NOUAKCHOT, 20 mai (Xinhua) — Senda Ould Boumama, porte-parole de l’organisation islamiste Ansar Dine a fait reddition aux forces mauritaniennes, dans l’est du pays, avant d’être transféré à Nouakchott où il est entendu depuis lundi, par les services de renseignements mauritaniens, a appris Xinhua de source sécuritaire.

Boumama s’était rendu à une patrouille de l’armée mauritanienne, dimanche à Bassiknou (prés de la frontière malienne), avant d’être acheminé à Nouakchott.

Le porte-parole d’Ansar Dine avait annoncé, le 17 avril dernier, son intention de se rendre aux forces algériennes, dans une communication téléphonique avec l’ANI (Agence Nouakchott d’information).

Il avait supplié le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son gouvernement de faire “tout pour l’extrader vers la Mauritanie pour pouvoir y être jugé “étant donné qu’ il est, a-t-il précisé, de “nationalité mauritanienne”.

Senda Ould Boumama est apparu au devant de la scène depuis l’occupation du nord malien par les islamistes armés comme porte-parole du mouvement Ansar Dine, avant de fuir en même temps que les autres émirs jihadistes suite au déclenchement de l’offensive française “Serval”.

Il s’agit du premier dirigeant “de taille” arrêté depuis le déclenchement de la guerre dans le nord du Mali, notent les observateurs.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :