Ali Bongo annonce l’adhésion du Gabon au Commonwealth en 2022

0
545

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba dans un message des vœux à la nation vendredi soir, a annoncé que son pays adhérera au Commonwealth pour devenir le 55ème Etat membre de cette organisation, rapporte Xinhua.

Le président gabonais a annoncé qu’en 2022, “notre pays devrait intégrer la grande famille du Commonwealth”.

“C’est un tournant géopolitique majeur pour notre pays qui désire dans un monde globalisé, s’ouvrir et adhérer à un autre espace multi-culturel également porteur pour notre pays”, a-t-il évoqué.

Le Gabon a entamé sa démarche d’adhésion au Commonwealth depuis 2020.

L’organisation a déjà dépêché à Libreville deux missions d’évaluation. Libreville devait soumettre son dossier de candidature en juin dernier lors d’un sommet prévu à Kigali au Rwanda mais repoussé à 2022 à cause de la pandémie de la COVID-19.

Malgré son projet d’adhésion au Commonwealth, le Gabon soutient qu’il reste un pays membre de la Francophonie dont il est très attaché.

En même temps, le président gabonais a par ailleurs rappelé que son pays siègera dès le 1er janvier 2022 au Conseil de sécurité de l’ONU en qualité de membre non permanent.

“A compter de demain, 1er janvier 2022, et pour les deux années à venir, le Gabon siègera au Conseil de sécurité des Nations Unies où il a été élu en qualité de membre non permanent.

“C’est une énorme responsabilité et une immense fierté”, a notamment déclaré Ali Bongo Ondimba. C’est la reconnaissance du rôle majeur que joue le Gabon en matière de paix, de stabilité et de sécurité sur le plan régional, continental et international. A cet égard, saluons et reconnaissons tous, la chance que nous avons au Gabon de vivre en paix”, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire