Algérie: décès de plusieurs otages, l'opération se poursuit

PARIS – Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a confirmé vendredi le décès de plusieurs otages retenus sur un site gazier en Algérie, dont le nombre et la nationalité ne sont pas encore connus.

A l’heure où je vous parle, le décès de plusieurs otages est à déplorer. Nous n’en connaissons pas encore précisément le nombre ni la nationalité, a déclaré le Premier ministre français lors de la présentation de ses voeux à la presse à Matignon.

Je viens de m’entretenir avec le Premier ministre algérien qui m’a confirmé que l’opération se poursuit, a-t-il ajouté.

M. Ayrault a précisé être en contact régulier avec les autorités de l’Algérie, pays durement éprouvé dans le passé et en liaison avec les autres pays concernés par cette prise d’otages.

Jeudi, le ministre algérien de la Communication Mohamed Said avait fait état d’un nombre important d’otages libérés et malheureusement quelques morts et blessés, sans autre précision.

Un porte-parole des islamistes, cité par l’agence mauritanienne ANI, avait déclaré que l’opération de l’armée algérienne avait fait une cinquantaine de morts, 34 otages et 15 ravisseurs.

Ce bilan des morts donné par les ravisseurs est fantaisiste, a estimé une source sécuritaire en Algérie.

Dix-huit terroristes ont été tués hier, a déclaré vendredi une source sécuritaire algérienne à l’AFP.

La confusion régnait vendredi sur le bilan et les circonstances de l’assaut mené la veille par l’armée algérienne sur le site gazier d’In Aménas dans le centre-est du pays, où un groupe islamiste, disant agir en riposte à l’intervention de la France au Mali, avait pris en otages mercredi au moins 41 étrangers et des centaines de locaux.

(©AFP / 18 janvier 2013 13h07)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :