jeudi 23 septembre 2021

Afrique/UNICEF : Atelier à Brazzaville pour une nouvelle stratégie

BRAZZAVILLE, 10 Avril (Xinhua) — La représentante du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) au Congo, Marianne Flach, a ouvert mercredi à Brazzaville un atelier sur la stratégie de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, dans les pays à revenu intermédiaire, a constaté Xinhua.

Cet atelier “représente la première occasion de réflexion stratégique régionale sur le type de coopération que l’UNICEF entend mettre en œuvre dans les pays à revenu intermédiaire et riches en ressources naturelles en Afrique de l’Ouest et du Centre”, a déclaré Marianne Flach, à l’ouverture de l’atelier qui se tient sur le thème ” Les stratégies de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre dans les pays à revenu intermédiaire, riches en ressources naturelles (RI/RRN) “.

L’objectif principal de cet atelier est d’offrir une plateforme de réflexion et d’échange sur les stratégies de programmation des politiques économiques et sociales au profit des groupes vulnérables, entre les bureaux de l’UNICEF en provenance des pays à RI/RRN de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, des partenaires internationaux experts dans le domaine (Banque Mondiale, Fonds Monétaire International, Système des Nations Unies, etc), des représentants du gouvernement, des membres du parlement, de la société civile et du secteur privé.

Huit pays, à savoir le Congo, le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Tchad, le Nigeria, le Ghana et SaoTomé et Principe, prennent part à cet atelier qui prend fin vendredi prochain. L’UNICEF estime que cet atelier va ” poser les jalons pour le développement futur d’une stratégie commune dans la région, afin d’utiliser le potentiel économique de ces pays au profit des groupes les plus vulnérables “.

Selon l’UNICEF, sur 24 pays dans la région Afrique de l’Ouest et du Centre de l’UNICEF, 9 sont classés comme pays à revenu intermédiaire par la Banque Mondiale. La plupart d’entre eux sont des pays fortement dépendant des ressources naturelles et tributaires de l’industrie extractive comme le pétrole, l’or, l’uranium, le diamant, la bauxite.

Ces pays disposent d’importantes opportunités de développement, notamment d’importantes ressources financières. Cependant, les défis de la croissance démographique, l’inéquitable distribution des revenus de la croissance économique, l’urbanisation rapide et les changements climatiques se dressent comme des obstacles à l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement.

Laisser un commentaire

économie

Le Burkina Faso contraint les entreprises minières à recourir à l’expertise locale

Le Burkina Faso a adopté mercredi, en Conseil des ministres, un décret qui accorde la préférence aux entreprises et personnes physiques burkinabè, pour tout...

Gabon : l’accès au palais présidentiel conditionné par la présentation d’une carte de vaccination contre la Covid-19

Pour avoir l'accès au palais présidentiel, il serait désormais obligatoire de présenter une carte de vaccination contre la COVID-19, selon un communiqué signé du...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
417 votes · 418 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité