Afrique: ouverture à Abidjan d'un forum sur le réchauffement climatique

ABIDJAN, 5 juillet (Xinhua) — Un forum se tient à Abidjan en vue d’assurer la promotion d’un accès à un développement à faible intensité de carbone en Afrique pour faire avancer l’agenda du changement climatique et de la finance carbone sur le continent.

Le forum qui s’est ouvert jeudi pour deux jours réunit des organisations internationales, des représentants du secteur privé et des décideurs politiques impliqués dans la lutte contre le réchauffement climatique.

“L’engagement de nos pays pour un développement à faible intensité de carbone ne devrait plus être une option mais un combat pour la survie de nos populations”, a déclaré le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, à l’ouverture des travaux.

Pour lui, le forum est “un véritable marché d’échanges et de rencontres entre tous les acteurs engagés dans la promotion d’un développement à faible intensité de carbone, un développement durable pour les générations actuelles et futures”.

Daniel Kablan Duncan a exprimé l’engagement de son gouvernement à mettre en place des politiques liées au nouveau concept du carbone tel que notifié dans le Protocole de Kyoto estimant que le développement à faible intensité de carbone est “une obligation pour la survie de la planète”.

L’engagement de l’Etat ivoirien s’est traduit par la mise en œuvre de projets et de programmes garantis par des dispositions institutionnelles et juridiques dont la Convention cadre sur le changement climatique ratifiée par la Côte d’Ivoire en 1994 ainsi que le protocole de Kyoto signé en 2012.

Le forum africain du carbone devrait permettre de “lever les incertitudes qui continuent à peser sur les marchés du carbone alors que le Protocole de Kyoto et ses plafonds d’émissions de gaz à effet de serre sont arrivés à échéance”, selon le gouvernement ivoirien.

Pour l’expert en environnement et changement climatique de la Banque mondiale, Samira Elkhamlichi, le forum va également réfléchir sur les mécanismes pour rendre plus souples les procédures d’accès au financement sur le marché du carbone.

Le marché carbone regroupe l’ensemble des mécanismes d’échanges et de transactions des crédits de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Un commentaire

  1. mehdi mountather
    1 octobre 2013 at 12 h 29 min Répondre

    Réchauffement climatique mensonge satanique les séismes en Pakistan en Pérou les ouragans Ingrid Manuel typhon Usagi inondation en Colorado incendie en Californie et en Australie météorite en Russie ces catastrophes naturelles des punitions divine depuis Adam a ce jour normal aujourd’hui ALLAH extermine les pays qui n’applique pas la charia islamique surtout les pays musulmans et les pays qui ont des relation avec israél surtout Usa par des catastrophes apocalyptique de jour en jour la fin de chiisme ou la fin de l’Iran par les séismes qui vivra verra

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :