Afrique Ouest/Centre: Des experts de 6 pays revoient la lutte contre la maladie de Newcastle et la bursite infectieuse

LOME, 13 août (Xinhua) — Quelque 17 experts vétérinaires de six pays africains ont entamé lundi un atelier régional sur les approches techniques de sorte à harmoniser les plans de prophylaxie pour la prévention et le contrôle des maladies aviaires prioritaires en Afrique de l’ouest et du centre, a constaté mardi l’Agence Xinhua dans la capitale togolaise.

Pendant trois jours, ces experts feront l’état des lieux de l’épidémiologie et des méthodes de contrôle de la maladie de Newcastle et de la bursite infectieuse ou maladie de Gumboro.

La rencontre de Lomé proposera, à terme, des plans de prophylaxie indicatifs qui aideront à harmoniser les méthodes de convention et de contrôle de ces pathologies en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Dans cette perspective, les participants à cet atelier échangent sur les épidémies animales, les types de vaccins pour les préventions, les protocoles de vaccination et les mesures de biosécurité conformes aux normes de l’Organisation Internationale de l’Elevage (OIE).

Ils s’attèlent à l’harmonisation des protocoles de vaccination contre la maladie de Newcastle et la bursite infectieuse, après analyse des expériences des différents pays et des programmes de santé animale des communautés régionales.

Selon des experts, les conclusions de la rencontre permettront de relancer la production avicole et contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’augmentation des revenus des populations.

L’élevage joue un rôle important dans la réduction de la pauvreté dans bon nombre de ces pays et « apporte une large contribution au PIB agricole pouvant aller de 5% à 44 % », a relevé le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, M. Lamboni Mindi, faisant état d’une contribution de l’élevage au PIB agricole de 14% au Togo.

Le Togo a inscrit l’élevage en bonne place dans la relance agricole et démarrera bientôt la deuxième campagne de vaccination contre la maladie de Nexcastle qui sera couplée de déparasitage.

L’atelier de Lomé est organisé par le ministre de l’Agriculture, del’Elevage et de la Pêche en collaboration avec United States Department of Agriculture-Animal and Plant Health Inspection Services (USDA-APHIS) et le programme d’aide au développement USAID -West Africa.

Un commentaire

  1. NDOMBA NODJIDOUMGOTO
    25 mai 2019 at 19 h 22 min Répondre

    que pense la recherche sur le traitement préventif et curatif de la maladie de Newcastle à base de la drupe du palmier doum chez les petits producteurs au Tchad?

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :